DELHEURE
ARTISTE PEINTRE
PEINTURE A L'HUILE
http://www.galeriegraal.com/public/medias/images/delheure.jpg

C’est en 1953 que B. DELHEURE vit le jour. Très tôt il fut attiré par le dessin et la recherche des formes.
Pendant sa scolarité au Lycée Mignet d’Aix-en-Provence ses professeurs le remarquent par son tempérament innovateur, passant le plus clair de son temps à croquer son entourage.
Passionné par la biologie, il fréquente assidûment le musée d’Histoire Naturelle, où là, il copie et esquisse animaux et autres spécimens.
Plus tard, il fréquente parallèlement les Beaux Arts où il apprend la rigueur du dessin et la complexité de la composition et de la couleur. Mais il se rend très vite compte que la peinture qu’il exécute est plate sans vibration. Comment faisaient les anciens ? Quelle technique, quels matériaux utilisaient-ils ?

PEINTURE : BERNARD DELHEURE - COLLIER DE PERLES PEINTURE : BERNARD DELHEURE - LES RAYURES PEINTURE : BERNARD DELHEURE - PLUMETIS

S’en suivront des années de recherche sur le subjectile, les vernis, les médiums, les couleurs. Demis pâtes et glacis lui permettront de travailler sur la transparence par un travail de superposition.
Son travail n’est qu’une suite d’espoir déçu jusqu’au jour où lors d’un voyage en Hollande à la découverte des œuvres de Johannes VERMEER et de ses contemporains, il découvre la facilité, l’aisance et la justesse d’une technique sûre et pourtant si simple. De nombreuses expositions suivront durant toutes ces années où il essaiera d’épurer, d’aller à l’essentiel.
Ces dernières toiles déconcerteront les collectionneurs tant par leur sobriété que par leur innovation.
Il aime particulièrement peindre la transparence du verre et essaie de suggérer l’impalpable : dur programme !
Il essaiera toujours d’appliquer cette devise : « Préserver dans un tableau fini la liberté et la sincérité des premières touches ».
Voilà, la toile est finie, je signe. Ne plus rien toucher, c’est peut-être cela le plus difficile….

 

Revenir en haut de la page Revenir en haut de la page