Jean-Baptiste VALADIE
ARTISTE PEINTRE

Artiste VALADIE dans son atelier


Né en 1933 à Brive-la-Gaillarde en 1933, Jean-Baptiste Valadié est diplômé à 22 ans de l'Ecole Nationale des Arts Appliqués, Paris.

Expose depuis 1956 en Afrique du Sud, aux USA, en Australie, Nouvelle Zélande, Europe.

Présent sur la Nouvelle édition du BENEZIT, tome XIII, page 947. Edition Gründ 1999.

Médaille d’Argent Arts, Sciences et Lettres
Médaille de la Ville de Bruxelles
Chevalier du Mérite Hispano-Belge
Prix John Hemming Fry - Prix O. du Bosc.
Aux USA, Citoyen d’Honneur de : Daytona Beach, Kenner, La Fayette, Bâton-Rouge, Huntsville, Atlanta, New Orléans, Washington D.C
Jean-Baptiste VALADIE nu Féminin

.

Jean-Baptiste VALADIE

Télévisions :

k
1979 FR3 : film Gravure, Lithos et Bibliophilie
1980 FR3 : film Des Talents et des Gens
1983 A2 : film Vagabondages (portrait de Brigitte Fossey)
1983 A2 : film Les arts manuels (la lithographie)
1983 : Infos Ile de France : à propos de Toi et Moi
1984 : Cadence 3 (portrait de Sylvie Vartan)
1984 A2 : L’académie des 9
1984 TF1 : film L’atelier d’un peintre
1986 TF1 : « Tableaux d’une exposition ».

Publications :

y
Nombreux livres de bibliophilie depuis 1975 :
-Ed. Pierre de Tartas : Giono Un de Baumugne ; Pierre Louys Leda ; Saint Exupéry Le Petit Prince ; Paul Geraldy Toi et Moi
-Ed. Vision Nouvelle : Recueil de dessins, Arabesques ; recueils de gravures Caline, Visages, Volupté, Reflets, Les Angéliques ; recueil de lithos, Caresse de l’espace.
-Ed. Boulan : Recueil de gravures, les 4 Saisons
-Ed. de l’Odéon : Baudelaire, Verlaine, Rimbaud, Ronsard
-Ed. Saint Louis : Dix poèmes de Brassens (lithos)
-Ed. Plaisir du Livre : M. Peyramaure Amour du Limousin; M. Peyramaure Eves du monde ; A. de Musset Gaminai (gravures)

nu femini artistique
Dans ses oeuvres, il ne cesse de démontrer son habileté graphique et son pouvoir de suggestion, toujours renouvelé par des tons superposés et transparents.
"Valadié est un des maîtres de l'actuelle Ecole de Paris. Séduit par les grâces de la silhouette féminine, il peint dans une lumière qui a la transparence des ciels de la mer Egée, les déesses de son Olympe intérieur.
"De la femme vient la lumière", écrivait Aragon. Ces six mots semblent gravés dans son Art. La lumière, mais aussi le rêve. Chacun des tableaux de ce chantre de la Femme ressemble au décor insolite d'un songe." - Philippe Cruysmans, chroniqueur d'Art – RTL
Peinture nu de l'artiste Valadié
Jean-Baptiste Valadié, artiste aux multiples talents, capable de s’exprimer avec la même légère, la même douceur, quelle que soit la technique qu’il emploi, laisse sur la toile ou le papier l’empreinte de ses rêves éveillés.
L’imaginaire puissant de ce peintre-dessinateur-graveur, et par-dessus tout poète en couleur, s’il ne connaît pas de limites, garde pour motif central l’eternel féminin. Au fil du temps, ce diplômé des Arts décoratifs s’est bâti un monde, composé un univers où sa technique picturale joue un rôle de premier plan.
Elle permet à Jean-Baptiste Valadié de mettre en scène, avec une pudeur affirmée, la sensualité, le pouvoir de séduction, le charme et la beauté de la femme jeune. Parée des atours les plus extravagants, les plus recherchés en matière d’élégance raffinée, digne des grands couturiers, ou vêtue de sa seule nudité, la femme qui le hante et qu’il peint de toile en toile est une perfection de mystère et de pureté plastique.
Lorsqu’il dessine, le trait de Jean-Baptiste Valadié est direct, net, précis, suggestif sans plus, et la feuille se couvre rapidement de tendresse et de douce féminité, de grâce et de sensibilité. Lorsqu’il peint, il compose ses toiles avec la même sincérité, la même légèreté. Puis il joue de sa technique, largement éprouvée, pour créer des atmosphères d’irréalité, de rêve, de songes voluptueux qui lui vont si bien.
Mettant l’accent, ô combien tonique, sur les quelques accessoires dont il habille ses égéries, il s’en sert pour souligner le coté secret, mystérieux, silencieux de ses toiles.
Peinture del'artiste Valadié
Oeuvre Jean-Baptiste VALADIE
Une ombre sur visage, fruit d’une invraisemblable capeline, d’où luit un regard appuyé, un reflet, une transparence, un chatoiement, tout lui est bon pour renforcer à la fois l’attirance et le coté insondable, insaisissable et lointain de la femme. Les éclats de lumière blanche dont il use pour structurer ses compositions créent comme un écran d’invisibilité entre son personnage et nous, sorte de vitrine derrière laquelle il remise ses rêves .
Sa moue enfantine comme son attitude langoureuse, sa part de fragilité alliée à son puissant pouvoir séducteur font de cette femme irrésistible une obsession de tous les jours, un rêve inaccessible. Jean-Baptiste Valadié ne renonce jamais à nous faire partager ce rêve, une manière pour lui de le rendre réel et bien palpable.
Clara Pozniakoff


Nous vous informons que, dans un soucis de préservation de l'environnement, nous souhaitons réduire notre communication sous forme de courriers imprimés au profit de courriels. Ainsi, nous vous invitons à nous transmettre votre adresse e-mail ici.
Agissons ensemble pour la planète : chaque geste compte !


Revenir en haut de la page Revenir en haut de la page