Roger SURAUD
ARTISTE PEINTRE
PEINTURE A L'HUILE
Didier PESLIER directeur des Galeries GRAAL et Roger SURAUD dans l'atelier de l'Artiste

Roger Suraud, chef de file incontesté de la peinture philosophale, fait partie des plus grands maîtres de notre temps.
Puissante, symbolique, voir mythique, l'oeuvre de Suraud est une invitation au voyage, au rêve et à la méditation.
Né en 1938, artiste peintre et sculpteur, ses représentations sont autant de questionnements sur l'homme et sa création. Puissantes et romantiques, ses oeuvres nous montrent l'homme à travers son histoire, artistique, culturelle et spirituelle. Suraud réécrit la civilisation, dans sa gloire et sa démesure.
Ses oeuvres révèlent chaque fois cette quête d'absolu où la créativité et la connaissance font la puissance de l'homme.

"Des chevaux lancés au galop traversent des décors somptueux, théâtres bordés de balcons, rehaussés de sculptures baroques.
Dans ces palais mordorés qui résonnent de l’écho des ses chevauchées sauvages surgissent, en filigrane, les images de Beethoven, Chopin, Wagner, Hugo, Rimbaud
Dans une vision surréaliste, menée à train d’enfer, ce maître de la mise en scène se laisse aller à la démesure, avec une écriture harmonieuse, et un équilibre, qui poussent au respect. Ces toiles sont une véritable symphonie picturale, construite comme une sonate, et rapide comme un allegro, que Roger Suraud est le seul, à pouvoir interpréter, avec un tel brio."
Thierry Sznytka, "Arts Actualités Magazine"

Peinture de l'artiste contemporain Roger SURAUD
« " L'éternité est un rêve, l'art en est le guide ». L'oeuvre de Roger Suraud , exprime le questionnement éternel de l'Homme par rapport à sa création. Elle le montre à travers son histoire, artistique, culturelle et spirituelle. Ses tableaux et ses sculptures sont à la fois puissants et romantiques : un imbroglio de formes, de visages qui semblent pris dans une même vague, la vague de la vie, de l'éternel recommencement.
Né en 1938 à St Etienne, Roger Suraud est fils et petit fils de sculpteur. Lui se destinait plutôt à l'architecture. Il a d'ailleurs reçu, à ce titre, le premier prix des Beaux Arts en 1956 et 1957. On sent bien dans ses oeuvres l'impact de cet attrait premier pour la construction. En 1964, il expose ses premières peintures, puis se tourne vers le don familial : la sculpture. Un artiste complet, donc, qui invite au voyage, au rêve et à la méditation. "
Elise Hameau, «Le Figaro»

Interview, Salon international de peinture de Zillisheim

-Avez-vous connu des périodes d’expression artistique différentes de votre style actuel et que pensez-vous de ce surnom de
«Dali vivant» qui vous est attribué ?

Roger SURAUD: Je suis toujours resté fidèle à moi-même, avec le même esprit. Il n’y a que la technique qui a évolué. Mes œuvres sont saupoudrées d’insolite, de mystère, de surréalisme, ce qui fait penser à Dali, c’est tout. Sinon, je vous tiendrai un discours plus surréaliste.

Artiste peintre SURAUD
Artiste peintre Roger SURAUD
-On dit qu’un tableau est une rencontre avec le hasard…

Roger SURAUD: Effectivement c’est une rencontre entre une technique et le hasard et ce dernier joue un rôle considérable. Celui qui y croit n’a pas peur de se jeter à l’eau.

-Et la peinture philosophale ?

Roger SURAUD: C’est un concept de la recherche de l’impossible. Je crois au talent et à la technique. Ma formation d’architecte m’a aidé dans l’élaboration des perspectives…

Peinture de roger SURAUD

ROGER SURAUD

 

Revenir en haut de la page Revenir en haut de la page